Apolipoproteina A1

 

En 1979 un homme originaire
de Limone a été hospitalisé
pour contrôles de routine. 



 
 

 

 

 

Les résultés des analyses stupéfiaient les médecins parce que le patient ne présente pas aucun signe clinique important, en ayant pas aucun dommage aux artères et au cœur.

Les médecins décident de chercher à pénétrer mieux et ils découvrent que le patient, son père et sa fille et puis que nombreux habitants de Limone possèdent une protéine anomale.

Limone, ville serré parmi les montagnes et le lac a toujours été terre de frontière isolée du monde.
 
Cet isolement combiné à plusieurs heureuses coïncidences a déterminé la naissance « de l’Elisir de longue vie », présente dans le sang des habitants.

L’apolipoproteina A-1 è anomale mais bienfaisante, en effet elle nettoie les artères par les gras, en se démontrant une arme très efficace en face de artérioscléroses et infarctus.

Les études et les prospectives relatives à l’apolipoproteina A-1 fait-elle une des découvertes scientifiques les plus importants de la décennie dernière.